© 2018

L’élément essentiel dans mon travail est l’individu.
J’aborde des problématiques liées à la relation entre la réalité du corps et la virtualité humaine et à notre incapacité à nous sentir réel. De manière récurrente, il est question de « 1 » une unité isolée et indifférenciée sur l’espace blanc de la page, un seul parmi d’autres « 1 ». Il n’y a ni échange, ni dialogue, ni communication. Mon action est de dépouiller l’individu de sa subjectivité, et de n’en garder que la singularité fragile.

En 2018, je travaille sur la relation de l'homme à son animalité.