© 2020

Le corps et le mot sont la base de mon travail Pierrette Gaudiat
Alegría Tennessie, Chroniques Arts plastiques, Double marge - 30 avril 2020

Le 1 c’est le tiers, l’autre, l’alter. Au début, au commencement, ils étaient 1 ou 1 et 1. Peu en tout cas sur les premières œuvres de la série. Ce 1 rouge dont la calligraphie a été soigneusement étudiée, cette forme simple retravaillée et finalement adoptée, est une unité de personne. 1 = un humain qui passe de sa présence sur un territoire donné à sa représentation sur un plan, territoire en deux dimensions. Une page blanche est la représentation d’un espace aussi bien qu’un papier plié en trois (tiers). Les territoires sont simplement ces papiers pliés qui, au fur et à mesure que le travail progresse, deviennent une jupe plissée toujours de papier. Cette jupe est représentée, dessinée et puis le 1 se perd, le dessin de la jupe de papier absorbe toutes les intentions.

Et finalement ce 1 multiplié dans un espace donné, foule d’individus isolés, apparaît comme un nuage de petits symboles simples, épurés, solides et vulnérables dans leur verticalité, dans leur unicité. Nuage de points, présences biologiques, rayonnement infrarouge. Ils sont comme les lettres des mots, les mots qui énoncent les éléments d’un espace, inspiration première de l’artiste qui a commencé ce travail pendant ses études aux Beaux-Arts. Lire la suite